image-header-2019-04-09-a-quoi-correspond-le-terme-layering-en-parfumerie-

A quoi correspond le terme “layering” en parfumerie ?

author_image
Cassandra Thanh
9 avril 2019 · 2 min de lecture

Depuis quelques mois ce terme est de plus en plus utilisé par le monde de la parfumerie, mais de quoi s'agit-il ?

C’est en fait très simple, le layering en parfumerie est une pratique qui consiste à associer différents produits avec son parfum. Il en existe plusieurs types :

  • Le layering simple qui revient au fait de combiner un ou plusieurs produits complémentaires (huiles, crèmes, savons…) ayant la même odeur à son parfum. Typiquement des dérivés de la marque de son propre parfum ou de la même famille olfactive.
  • Le layering intermédiaire qui consiste à superposer son parfum avec une touche de spray ou de brume d’une odeur différente. Ces derniers étant plus légers ils peuvent se mélanger avec la plupart des parfums et leur apporter plus de fraîcheur.
  • Le layering expert qui comme son nom l’indique n’est pas recommandé pour les débutants, est l’art de superposer deux parfums différents pour créer une senteur inédite. Pour ce cas de figure, il est judicieux de débuter par des parfums ayant au moins un ingrédient en commun. Un fois plus expérimentés, il est possible - à nos risques et périls - d’associer deux parfums contraires…

En règle générale, il vaut mieux éviter les parfums aux arômes trop prononcés puisqu’ils risquent d’écraser ou de masquer les autres fragrances auxquelles ils sont associés. Quant au layering expert, il est à prendre avec des pincettes. En effet, il faut attacher une importance toute particulière à l’ordre dans lequel appliquer ses parfums. Afin d’obtenir une composition réussie, il est judicieux de débuter avec le parfum le plus fort et de terminer avec le plus léger. Ainsi on évite que la lourdeur du premier étouffe le parfum délicat du deuxième.

undefined

Il existe certaines combinaisons “gagnantes” à l’instar des notes contraires comme :

  • épicée + sucrée
  • fraîche + gourmande
  • fruitée + florale

Et les notes de la même famille olfactive (hespéridée, florale, boisée, chyprée, orientale, fougère…).

En conclusion, il vaut mieux débuter par des senteurs légères avant de s’engouffrer dans des senteurs trop complexes et de frôler le fashion faux pas…

Lorsqu’il est bien effectué, le layering constitue cependant un bon moyen de conserver son parfum plus longtemps durant la journée et aide à résoudre le problème que chacun ne connaît que trop bien : le parfum qui ne sent plus au bout de quelques heures.
 


author_image
Cassandra Thanh
Rédactrice Parfum chez Sommelier du Parfum
android_image_indexapple_image_index